Livraison offerte à partir de 150€ d’achat

Soulager plus rapidement la fausse sciatique du coureur

Soulager plus rapidement la fausse sciatique du coureur


Sensation de décharges électriques, douleurs au niveau de la fesse qui irradie sur la jambe, les symptômes ressemblent bien à ceux d'une sciatique et pourtant, le diagnostic est souvent difficile à poser.

Chez les sportifs, et plus particulièrement les coureurs, ces perturbations sont principalement liées au syndrome du piriforme, également appelé fausse sciatique du coureur.

Quelles sont les causes de cette pathologie invalidante, comment la soulager et reprendre l'entrainement sans douleur ? On vous répond !

Sommaire de l'article

Qu’est-ce que la fausse sciatique du coureur

Vous avez récemment ressenti une vive douleur au niveau de la fesse au cours d’un entrainement, depuis, celle-ci se fait de plus en plus intense jusqu’à vous imposer un repos strict et forcé. Les symptômes ressemblent à ceux d’une sciatique, mais le diagnostic ne colle pas. Et s’il s’agissait de la fausse sciatique du coureur ?

Le piriforme est l’un des muscles qui assurent la stabilité du bassin. Il relie le sacrum et le haut du fémur, il joue donc un rôle essentiel dans les tous les sports de running. Au cours de la foulée, il effectue une contraction réflexe pour assurer la rotation de la jambe. Cette contraction récurrente peut engendrer une perturbation à l’origine de douleurs, c’est ce qu’on appelle la fausse sciatique du coureur ou syndrome du piriforme. Une sensation de pincement sur le haut de la fesse qui vient irradier le côté de la cuisse, dont l’intensité peut être accentuée par la position assise prolongée, le piétinement et bien évidemment la pratique du trail.

Un entrainement intensif, comme par exemple, la préparation d’une course importante peut être à l’origine du syndrome du piriforme. Autant dire qu’un diagnostic précis et une bonne prise en charge sont essentiels pour espérer retrouver rapidement ses capacités physiques.

Les causes de la fausse sciatique du coureur

Pour déterminer les causes de la fausse sciatique du coureur, il est important de comprendre le fonctionnement et la localisation du piriforme. Pour environ 80% de la population, le nerf sciatique passe sous le muscle. Il existe d’autres variations anatomiques, le nerf sciatique peut passer au travers ou encore entourer le muscle piriforme. Dans tous les cas, ces rapports anatomiques plus ou moins directs sont à l’origine des douleurs aiguës.

L’hypertrophie du muscle piriforme peut être causée par plusieurs facteurs :

  • un traumatisme direct
  • une pronation importante et répétée
  • une sollicitation considérable du muscle fessier
  • un manque d’étirement
  • la pratique de sports asymétriques
  • des malformations physiques peuvent également être à l’origine de l’hypertrophie du muscle piriforme.

Une prise en charge rapide est nécessaire pour comprendre l’origine du trouble et favoriser le rétablissement.

Soulagez vos perturbations musculaires, ligamentaires et articulaires avec STIMCARE

Appliquez simplement le patch en suivant nos vidéos tutos, disponibles juste ici pour vous guider à chaque étape.

Pour toute question relative à la pose du patch, envoyez votre demande à l’adresse sante@stimcareonline.com, un thérapeute formé et certifié à la pose des Patchs STIMCARE est à votre écoute et prendra le temps de vous répondre.

Comment soulager efficacement la fausse sciatique du coureur

Il existe de nombreuses solutions pour soulager les douleurs liées au syndrome du piriforme, à commencer par une remise en forme physique. Des massages profonds réguliers pour détendre le muscle couplé à des exercices d’assouplissement et d’étirement vous aident à libérer la tension exercée sur le piriforme. Un renforcement musculaire vous permet de mieux gérer le positionnement lors de la foulée et évite l’hypersollicitation du muscle.

En parallèle, les patchs STIMCARE Sport vous permettent de réduire considérablement l’usage d’antidouleurs. En réduisant l’inflammation, le patch agit directement sur la zone en souffrance. Déposez un patch sur le muscle fessier, sur le trajet du nerf sciatique pour libérer les tensions musculaires (cf. Tuto “Soulager la gêne du muscle pyramidal“). Un thérapeute formé à l’utilisation des patchs STIMCARE peut vous proposer un accompagnement sur-mesure pour vous permettre de reprendre vos activités sportives dans les meilleures conditions. Consultez-nous pour connaître la liste des thérapeutes formés près de chez vous.

Pour soulager une gêne du muscle pyramidal, patchez les deux points ci-dessus.

Le syndrome du piriforme appelé également fausse sciatique du coureur peut être très douloureux et invalidant pour un sportif. Une préparation physique régulière et adaptée à vos objectifs peut vous permettre de prévenir ce type de perturbations musculaires. Couplés à un suivi thérapeutique, les patchs STIMCARE Sport vous soulagent rapidement pour retrouver le plaisir de l’effort sans douleur.

Plus d'articles

femme ayant une douleur au coude
Sport

Épicondylite, comment soulager la tendinite externe du coude ?

Vous souffrez de douleurs au coude ? Vous avez de la peine à utiliser votre main, poignet ou bras et les simples gestes manuels du quotidien deviennent douloureux ?

Il est probable que vous soyez atteint d’épicondylite, plus communément appelée tendinite du coude. Cette affection musculo-squelettique se traduit par une inflammation des tendons du coude qui relient les muscles épicondyliens à l’os, suite à une surutilisation ou des activités répétitives.

Découvrez l’essentiel de ce que vous devez savoir à propos de la tendinite du coude ainsi que les remèdes naturels et conseils pour la soulager efficacement.

STIMCARE-SPORT-SOULAGER-ISCHIO-JAMBIER
Sport

Élongation des ischio-jambiers, comment soulager les perturbations de la cuisse ?

Plus connus par les sportifs qui sollicitent leur corps et notamment les muscles de la cuisse, les ischio-jambiers sont particulièrement sensibles aux élongations.

Cette déchirure partielle est une perturbation douloureuse qui impose de mettre le muscle au repos, ce qui en tout début de saison peut s’avérer extrêmement frustrant !

Comment reconnaître l’élongation des ischio-jambiers, quelles solutions pour apaiser naturellement ces perturbations et reprendre l’entrainement ? On en parle dans cet article.