Livraison offerte à partir de 150€ d’achat

Comprendre le syndrome des loges chez le sportif

Comprendre le syndrome des loges chez le sportif


Peu connu et parfois mal diagnostiqué, le syndrome des loges (chronique) est une pathologie douloureuse rencontrée majoritairement chez le sportif. Au moment de l'effort, une gêne se fait sentir au niveau du muscle. Elle ne s'apaise pas et devient au contraire de plus en plus intense, poussant le sportif à l'arrêt complet de toute activité.

Le syndrome des loges survient généralement lors de la pratique intensive d'une activité. Un muscle extrêmement sollicité gonfle et se retrouve à l'étroit dans sa loge. Il compresse l'ensemble des tissus et veines qui s'y trouvent et provoque une douleur parfois très intense.

Si les antidouleurs ont souvent peu d'effet, il existe des solutions naturelles pour soulager les sportifs et leurs permettre de retrouver le chemin de l'entrainement. On fait le point pour comprendre le syndrome des loges.

Sommaire de l'article

Qu’est-ce que le syndrome des loges ?

Le syndrome des loges est un syndrome douloureux dont l’intensité accroit au moment de l’effort. Commençons par un petit rappel pour comprendre l’origine de cette douleur. Un muscle est composé de tissus musculaires et de tissus conjonctifs comprenant les vaisseaux sanguins et les nerfs. Il est enveloppé dans une membrane fibreuse appelée aponévrose.

Le syndrome des loges provient d’une augmentation de la pression intra-tissulaire de la loge provoquée par un effort intense. Le volume du muscle augmente de manière importante alors que la membrane qui le contient n’est pas extensible. Les tissus sont compressés et cette restriction excessive provoque des lésions douloureuses. Le sportif n’a alors pas d’autre choix que de stopper son activité.

Comment reconnaître le syndrome des loges ?

Le syndrome des loges chronique apparaît au moment de l’effort. Il survient toujours au même endroit et après le même niveau d’intensité sportive. Il concerne généralement les mollets ou les avant-bras mais peut également survenir au niveau du bras, de la fesse ou de l’abdomen.

Au repos, l’examen clinique est relativement normal. Un test d’effort révèle la douleur et permet d’observer une tension importante au niveau de la loge. Les techniques d’imageries classiques ne permettent pas de diagnostiquer le syndrome des loges, en revanche elles peuvent aider à écarter les autres pathologies.

Seule la mesure de la pression intramusculaire permet de diagnostiquer un syndrome des loges de manière formelle. Cet examen est réalisé en trois temps. Une aiguille implantée dans la loge mesure la pression d’abord au repos, puis 1 minute après l’effort et enfin 5 minutes après l’effort. Une pression supérieure à la norme à l’issue des 5 minutes permet de confirmer le diagnostic.

Quels sont les facteurs de risques ?

Le syndrome des loges chronique touche principalement les sportifs qui sollicitent trop souvent les mêmes muscles.On décrit une activité soutenue d’environ 15 à 20 heures d’entraînement par semaine, le mollet étant la localisation la plus fréquente. Certains sports favorisent l’apparition du syndrome des loges comme :

  • la course à pied, le football, le roller, la natation avec palmes ou le ski qui vont être les plus traumatiques pour les membres inférieurs
  • la planche à voile, le ski nautique, l’escalade, la motocross, exposent à ce même risque au niveau des avant-bras

Les hommes sont plus souvent touchés par le syndrome des loges, majoritairement des sportifs entre 20 et 30 ans.

Des musiciens ou artisans effectuant quotidiennement des gestes répétés avec une pression importante peuvent également être sujets au syndrome des loges.

Soulagez vos perturbations musculaires, ligamentaires et articulaires avec STIMCARE

Appliquez simplement le patch en suivant nos vidéos tutos, disponibles juste ici pour vous guider à chaque étape.

Pour toute question relative à la pose du patch, envoyez votre demande à l’adresse sante@stimcareonline.com, un thérapeute formé et certifié à la pose des Patchs STIMCARE est à votre écoute et prendra le temps de vous répondre.

Comment soulager le syndrome des loges ?

Dans un premier temps, il est important de consulter votre médecin dès l’apparition des premiers symptômes afin d’écarter tout risque de lésions importantes.

Un syndrome des loges fonctionnel suite à une sollicitation musculaire excessive peut être soulagé par des solutions naturelles et efficaces, en voici quelques-unes :

  • Repos : commencez par stopper l’activité sportive afin de mettre votre muscle au repos. Il faudra ensuite réadapter l’entrainement, réduire l’intensité et revoir l’équipement utilisé afin d’équilibrer le niveau d’efforts.
  • La kinésithérapie : par des exercices d’étirements, de drainage lymphatique, de massages et de travail de proprioception peut améliorer la perfusion des loges.
  • L’huile essentielle de lavandin super : connue pour ses vertus calmantes, l’huile essentielle de lavandin super aide à réduire les tensions musculaires. Après l’effort, effectuez un massage sur la zone concernée permet d’apaiser la tension musculaire.
  • Les patchs STIMCARE : composés d’oxydes minéraux, les patchs agissent naturellement en renvoyant comme un miroir les infrarouges émis par le corps. Posés directement sur les muscles touchés, les patchs favorisent leurs détentes en améliorant la micro-circulation sanguine. En cas e syndrome des loges chronique, ils peuvent s’utiliser en prévention et pendant l’effort (tenue de 3 à 5 jours).

Le syndrome des loges est un syndrome douloureux et parfois difficile à diagnostiquer. Les patchs STIMCARE vous aident à soulager vos perturbations musculaires pour retrouver rapidement le chemin de l’entrainement.

Plus d'articles

femme ayant une douleur au coude
Sport

Épicondylite, comment soulager la tendinite externe du coude ?

Vous souffrez de douleurs au coude ? Vous avez de la peine à utiliser votre main, poignet ou bras et les simples gestes manuels du quotidien deviennent douloureux ?

Il est probable que vous soyez atteint d’épicondylite, plus communément appelée tendinite du coude. Cette affection musculo-squelettique se traduit par une inflammation des tendons du coude qui relient les muscles épicondyliens à l’os, suite à une surutilisation ou des activités répétitives.

Découvrez l’essentiel de ce que vous devez savoir à propos de la tendinite du coude ainsi que les remèdes naturels et conseils pour la soulager efficacement.

STIMCARE-SPORT-SOULAGER-ISCHIO-JAMBIER
Sport

Élongation des ischio-jambiers, comment soulager les perturbations de la cuisse ?

Plus connus par les sportifs qui sollicitent leur corps et notamment les muscles de la cuisse, les ischio-jambiers sont particulièrement sensibles aux élongations.

Cette déchirure partielle est une perturbation douloureuse qui impose de mettre le muscle au repos, ce qui en tout début de saison peut s’avérer extrêmement frustrant !

Comment reconnaître l’élongation des ischio-jambiers, quelles solutions pour apaiser naturellement ces perturbations et reprendre l’entrainement ? On en parle dans cet article.