Livraison offerte à partir de 150€ d’achat

Soulager les règles douloureuses après l’accouchement

Soulager les règles douloureuses après l’accouchement


Une grossesse est un véritable chamboulement. Après l'accouchement, votre corps a besoin de temps pour se remettre et retrouver son équilibre. On le sait, la nature est bien faite, mais pour autant, vous pourrez constater quelques changements après l'arrivée du bébé.

On dit souvent que les cycles menstruels sont moins douloureux après la grossesse, mais ce constat n'est pas valable pour toutes les femmes. Il arrive même à l'inverse qu'une femme subisse d'importantes douleurs de règle après un premier accouchement.

S'il n'y a pas de schéma classique, il existe néanmoins des solutions naturelles et efficaces pour soulager les règles douloureuses après la grossesse, on en parle ici.

Sommaire de l'article

Les règles après l’accouchement

Après 9 mois de grossesse et quelques semaines post-partum, on arriverait presque à oublier le retour des règles et leur lot de désagréments. Pourtant, le cycle menstruel revient naturellement et progressivement, ce temps de repos permet notamment à l’utérus de retrouver sa taille initiale. L’allaitement maternel retarde généralement de quelques semaines le retour de couche, mais il est rare que celui-ci survienne au-delà de 5 mois après l’accouchement.

Les premiers jours après l’accouchement, les pertes sont abondantes et nécessitent une protection adaptée. Appelés lochies, ses saignements sont un mélange de débris de muqueuse utérine et de sang. Elles diminuent durant les deux premières semaines puis disparaissent progressivement.

Le retour des règles peut survenir après 8 à 10 semaines post-partum. Elles sont souvent différentes, pour certaines femmes le retour des règles se fait naturellement et sans douleur, pour d’autres les pertes sont plus abondantes et accompagnées de crampes très douloureuses.

Pourquoi les règles peuvent devenir douloureuses après un accouchement ?

Chaque femme possède son propre cycle, pour certaines les règles sont régulières et légères, on ne constate pas de douleur ni de contrainte durant les menstruations. Pour d’autres en revanche, l’arrivée des règles est un véritable calvaire. Le retour de couche ne déroge pas à la règle.

Après un accouchement, les femmes peuvent subir un retour de règle douloureux et plus abondant et même parfois plus long. Si le terme “normal” n’est pas forcément adapté pour décrire ce phénomène, il n’existe pas de cause particulière au-delà du bouleversement de la grossesse sur l’organisme. En revanche, la douleur n’est pas une fatalité et peut être prise en charge de manière naturelle et efficace.

Les symptômes des règles douloureuses après l’accouchement

  • Douleurs dans le bas ventre les jours précédant l’arrivée des règles
  • Pertes très abondantes et présence de caillot
  • Crampes dans le bas ventre qui irradient dans le dos et les cuisses pendant la durée du cycle
  • Nausée, vomissement
  • Maux de tête, vertige
  • Diarrhée

Quels que soient les symptômes, pensez à consulter un gynécologue pour écarter tout risque de complication.

SOULAGEZ VOS DOULEURS DE RÈGLES AVEC LES PATCHS STIMCARE

Appliquez simplement le patch en suivant nos vidéos tutos, disponibles juste ici pour vous guider à chaque étape.

Pour toute question relative à la pose du patch, envoyez votre demande à l’adresse sante@stimcareonline.com, un thérapeute formé et certifié à la pose des Patchs STIMCARE est à votre écoute et prendra le temps de vous répondre.

Comment soulager les douleurs de règles après un accouchement ?

La bonne nouvelle c’est qu’il existe aujourd’hui des solutions naturelles, accessibles et efficaces pour soulager les règles douloureuses. En voici quelques exemples :

  • Les feuilles de framboisier : consommées en infusion, les feuilles de framboisier possèdent des propriétés antispasmodiques et permettent d’apaiser les douleurs provoquées par les contractions de l’utérus pendant les règles.
  • La chaleur : une bouillotte positionnée sur le bas ventre diffuse la chaleur et favorise la détente des muscles utérins.
  • Les patchs STIMCARE Periods : les patchs STIMCARE sont composés d’oxydes minéraux naturels qui reflètent comme un miroir les infrarouges émis par le corps. Cette concentration permet de stimuler la micro-circulation sanguine favorisant ainsi l’apport en oxygène. Les muscles utérins se détendent, les toxines sont drainées et la douleur s’apaise. Pratiques et simples à utiliser, les patchs se positionnent sur des points clés et vous permettent de retrouver rapidement le cours de votre journée. Pour cela, il vous suffit de suivre le tuto vidéo “Soulager les règles douloureuses“.

TUTO : “Soulagez les règles douloureuses”

Vivre une grossesse et un accouchement est un chamboulement pour le corps et peut parfois provoquer l’apparition de règles douloureuses. Les patchs STIMCARE Periods vous permettent de soulager les règles douloureuses et reprendre rapidement vos activités quotidiennes.

Plus d'articles

Sante

Névralgie cervico-brachiale, tout savoir sur la “sciatique du cou”

On l’appelle communément la “sciatique du cou” ou “la sciatique du bras”, la névralgie cervico-brachiale affecte les vertèbres cervicales et provoque une souffrance qui commence au niveau de la nuque et vient irradier jusque dans le bras.

Très douloureuse et très difficile à gérer au quotidien, la névralgie cervico-brachiale peut provoquer des troubles du sommeil.

Qu’est-ce que la névralgie cervico-brachiale, d’où vient la douleur et comment des solutions naturelles et simples à appliquer peuvent aider à retrouver un sommeil réparateur ? On en parle dans cet article.

Sante

Névralgie intercostale, qu’est ce que c’est ?

La névralgie intercostale est une douleur importante le long des côtes, provoquée par une inflammation ou une lésion des nerfs intercostaux. Lorsqu’une gêne apparaît au niveau du thorax, on pense très vite à un problème cardiaque ou pulmonaire, pourtant, les nerfs intercostaux peuvent également être la cause.

Seul un médecin sera en mesure d’évaluer la localisation de l’affection. S’il vous confirme qu’elle est pariétale et ne concerne que la paroi thoracique, la prise en charge sera le principal objectif puisque cette pathologie est généralement sans gravité.

La bonne nouvelle c’est qu’il existe des solutions naturelles et efficaces pour apaiser les perturbations intercostales et retrouver toute votre liberté de mouvement. On en parle juste ici.