Livraison offerte à partir de 150€ d’achat

Hallux valgus, une déviation douloureuse

Hallux valgus, une déviation douloureuse


Aussi handicapant que douloureux, l’Hallux valgus provoque une déformation progressive de l’avant du pied et peut engendrer de grandes difficultés au quotidien.

Marcher, courir ou plus simplement parvenir à se chausser sans avoir à souffrir s’avère bien souvent très compliqué. Plus connu sous le nom d’oignon, il touche majoritairement les femmes qui représentent près de 95% des patients.

Avec le poids du corps, la pression exercée sur les pieds est intense tout au long de la journée, un Hallux valgus ne fait qu’accentuer cette sensation. Des solutions naturelles peuvent permettre de soulager la douleur et retrouver plus de mobilité. On en parle dans cet article.

Sommaire de l'article

Qu’est-ce que l’Hallux valgus ?

Un pied adulte est une structure complexe. Composé de 26 os, 16 articulations, 20 muscles et plus de 100 ligaments, c’est sur lui que repose le poids du corps, il est donc essentiel de le préserver. Il peut être également à l’origine de douleurs parfois très intenses notamment lors de la formation d’un Hallux valgus.

Cette déformation progressive se caractérise par l’apparition d’une bosse sur l’avant du pied. Le gros orteil est à l’origine de cette excroissance. Lorsque celui-ci bascule progressivement sur le deuxième orteil, il provoque une déviation du premier métatarse. L’articulation devient saillante et provoque de vives douleurs lors de la marche. Le simple fait de porter des chaussures devient extrêmement compliqué.

Quelles sont les causes de l’Hallux valgus ?

Différents facteurs peuvent être à l’origine de cette déformation du pied. À commencer par la génétique, l’Hallux valgus est bien souvent héréditaire. Les femmes sont très majoritairement touchées, la déformation apparait progressivement entre 40 et 50 ans. L’anatomie joue également un rôle, lorsque le pied est naturellement large, les pieds dits “égyptiens” dont le premier orteil est plus long que les autres sont sujets à ce type de déviation.

On constate que les chaussures à talons et à bouts pointus, lorsqu’elles sont portées quotidiennement peuvent favoriser l’apparition d’un Hallux valgus.

Enfin, d’autres pathologies peuvent augmenter les risques de voir apparaitre ce type de déformation. C’est le cas notamment de l’arthrose ou de la poliomyélite.

Comment reconnaître un Hallux valgus ?

  • La douleur : même si elle n’est pas toujours le premier symptôme, il est d’ailleurs possible que la déviation ne présente aucune gêne particulière au début. L’inconfort apparaît progressivement avec les chaussures, les frottements répétés deviennent désagréables.
  • La déformation : là encore, l’apparition d’une excroissance se fait de manière progressive.
  • La perte de fonction du gros orteil : la déviation du gros orteil peut entraîner un transfert de charge sur les quatre autres. Ces derniers se rétractent progressivement et prennent la forme de griffes.

À des stades plus avancés il existe de véritables risques de destruction du cartilage ou même d’infection. Au-delà de la douleur, l’Hallux valgus doit être pris en charge c’est pourquoi il est important de consulter un podologue dès l’apparition des premiers symptômes.

Soulagez vos perturbations musculaires, ligamentaires et articulaires avec STIMCARE

Appliquez simplement le patch en suivant nos vidéos tutos, disponibles juste ici pour vous guider à chaque étape.

Pour toute question relative à la pose du patch, envoyez votre demande à l’adresse sante@stimcareonline.com, un thérapeute formé et certifié à la pose des Patchs STIMCARE est à votre écoute et prendra le temps de vous répondre.

Comment apaiser naturellement la douleur ?

Des solutions simples et naturelles peuvent aider à apaiser les gênes ressenties lors de la marche. En voici quelques-unes :

  • Des chaussures adaptées : dès les premières douleurs, veillez à porter des chaussures suffisamment larges et souples pour réduire la pression exercée sur l’avant du pied et les risques de frottement.
  • L’huile essentielle d’Eucalyptus citronné : reconnue pour ses vertus antidouleur et anti-inflammatoire, l’huile essentielle d’Eucalyptus citronné est riche en citronellal. Elle apaise la douleur et calme les échauffements.
  • Les patchs STIMCARE : l’action naturelle des patchs agit efficacement sur les perturbations provoquées par un Hallux valgus. Composés d’oxydes minéraux sélectionnés avec soin, les patchs renvoient comme un miroir les infrarouges émis lors de l’inflammation. Cette concentration permet de réduire efficacement la douleur en stimulant des points clés issus de l’acupuncture. Très simples à utiliser, les patchs ont une action prolongée et offrent un soulagement durable. Pour soulager un Hallux valgus, voici un tuto vidéo pour vous guider dans la pose de vos patchs : “Soulager la gêne du gros orteil“.

L’Hallux valgus est une pathologie douloureuse, souvent disgracieuse et handicapante, les patchs STIMCARE peuvent aider à retrouver du confort et de la mobilité en toute simplicité.

Plus d'articles

Sante

Névralgie cervico-brachiale, tout savoir sur la “sciatique du cou”

On l’appelle communément la “sciatique du cou” ou “la sciatique du bras”, la névralgie cervico-brachiale affecte les vertèbres cervicales et provoque une souffrance qui commence au niveau de la nuque et vient irradier jusque dans le bras.

Très douloureuse et très difficile à gérer au quotidien, la névralgie cervico-brachiale peut provoquer des troubles du sommeil.

Qu’est-ce que la névralgie cervico-brachiale, d’où vient la douleur et comment des solutions naturelles et simples à appliquer peuvent aider à retrouver un sommeil réparateur ? On en parle dans cet article.

Sante

Névralgie intercostale, qu’est ce que c’est ?

La névralgie intercostale est une douleur importante le long des côtes, provoquée par une inflammation ou une lésion des nerfs intercostaux. Lorsqu’une gêne apparaît au niveau du thorax, on pense très vite à un problème cardiaque ou pulmonaire, pourtant, les nerfs intercostaux peuvent également être la cause.

Seul un médecin sera en mesure d’évaluer la localisation de l’affection. S’il vous confirme qu’elle est pariétale et ne concerne que la paroi thoracique, la prise en charge sera le principal objectif puisque cette pathologie est généralement sans gravité.

La bonne nouvelle c’est qu’il existe des solutions naturelles et efficaces pour apaiser les perturbations intercostales et retrouver toute votre liberté de mouvement. On en parle juste ici.